Pour des consultations équitables

Comment faire un cahier des charges
Une consultation équitable

J’ai un besoin, une attente, une demande à satisfaire dans le champ de la communication visuelle. Je suis une institution publique, une association, une collectivité territoriale ou une entreprise. Je n’achète pas un produit ou un service existant. Je choisis un graphiste, un studio pluri-disciplinaire ou une agence de communication selon mes besoins et mon budget. Je choisis la structure qui m’aidera à définir les contours de mon projet.

Faire votre cahier des charges

Faire un cahier des charges nécessite un travail en commun du graphiste et de son client. Mettre en oeuvre une commande de design graphique suppose l’instauration d’un dialogue autour d’une prestation intellectuelle en cours d’élaboration. Cette discussion est essentielle pour permettre à l’agence de comprendre les problématiques de communication de son client. Ce dernier aura donc à coeur de définir le plus précisément possible sont projet et de fournir un contenu révisé et validé à son prestataire. => Lien vers cahier des charges type

Déterminer un budget

Délimiter le budget de votre communication visuelle est essentiel : c’est lui qui va déterminer les contours de la prestation demandée. Le budget estimatif doit intégrer les frais liés à la commande graphique, mais également le temps passé par le prestataire dans les réunions avec vous (mise au point du projet, briefing, débriefing…).

Sélectionner des candidats

S’il s’agit d’un marché public, une présélection des candidats peut être effectuée sur dossier. Seuls les candidats retenus pourront ensuite remettre un avant-projet sommaire. Cette procédure s’inscrit dans le cadre des appels d’offres restreints, définis à l’article 33 du Code des marchés publics.

Rémunérer les candidats

La mise au point de l’avant-projet réclame du temps. Il faut fournir un travail conséquent de réflexion, de création et de production de maquettes. Un « investissement significatifs pour les candidats », indique l’article 49 du Code des marchés publics. Cette prestation, nécessaire pour répondre le mieux possible aux consultations, ne débouche souvent sur aucune contre-partie financière lorsque la proposition n’est pas retenue. L’Agraf préconise donc de prévoir une rémunération de ce travail, en le précisant dans le cahier des charges.

Juger les propositions

Les critères de sélection sont qualitatifs et quantitatifs. Ils concernent les références (portfolio), les compétences et, éventuellement, les propositions graphiques demandées. L’examen des tarifs ne devrait intervenir qu’en deuxième lieu. Ils doivent susciter la vigilance du commanditaire lorsqu’ils sont anormalement bas.

Calendrier de réalisation

Le calendrier de réalisation doit contenir les éléments suivants : date de remise des offres ; date de choix du designer graphique, dates de début et de fin du projet,date de validation finale.